La première fois ou comment (ne pas) assumer son insatisfaction

Publié le par lesfelinettes

blablabli.jpgCher lecteur,

 

Ceci est une première fois. Un premier article sur un blog dont la tête ne me plaît pas. Mais comme les premières fois, on ne choisit pas toujours la tête du partenaire, et on mise sur le temps pour qu'il lui patine le visage, moule ses épaules pour en faire quelqu'un de plus charpenté, de plus grand, pour que l'inconnu devienne familier. 

Alors voilà, j'aime pas la banderolle, d'ailleurs, y en a pas. J'aime pas trop les couleurs, j'ai tout essayé et y a rien qui me plaît. Je me suis demandé pendant des jours ce que j'allais dire, et au moment de commencer à écrire, le ridicule s'abattait sur mes épaules, comme si un oeil extérieur, sans bonne intention, me jugeait. Je recommençais, encore et toujours, pris dans le cycle de "je me regarde faire" et forcément, tout devient erzats, fausse beauté. Aie aie aie, je ne m'en sortais pas ! 

Que faire ? Que dire ? Alors que les idées se bousculaient dans ma tête, voilà que le moment d'écrire, pfiou, tout s'effilochait. Ras-le-bol de m'infliger à moi-même cette punition : "tais-toi et retourne faire le ménage !", alors voilà, je prends parole et je raconte ! 

Je ne me fais pas de promesse, le moins possible d'exigence à moi-même si ce n'est que le moment où cela deviendra un calvaire d'écrire sur tout et rien, alors, je tournerai les talons à la blogosphère !

Pourvu que ce monde me soit familier, et que ce blog devienne un jeu !

 

Bien à toi,

 

Alice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cloé on the moon 22/01/2012 16:53

En tant que future maman de félins, je vais me faire un grand plaisir de passer par ici... Des bisous !

lesfelinettes 26/01/2012 10:31



Eh bien tu es la bienvenue autant que tu veux ! Bisous