quel horreur les enfants ou comment se mentir à soi-même

Publié le par les felinettes

Il y a fort fort longtemps, la Reine était tranquillement allongée sur son trône, et elle disait au Roi : « ah ! Ce qu'on est bien tous les deux, je voudrais que ça soit pour toujours comme ça ! Promettez-moi, mon Amour de Majesté que si un jour nous voulons un enfant, nous nous souviendrons de ce moment-là pour nous arrêter avant qu'il ne soit trop tard ! Ou alors, faisons-le faire par quelqu'un d'autre !»

 

La Reine pensait mais quel horreur les enfants c'est mignon mais qu'en ferai-je ? Et puis être enceinte, berk, avoir un bébé dans le ventre, non non non !

 

Plus tard, alors que le Roi et la Reine se promenait, ils croisèrent une femme enceinte. La Reine fut pris d'un vertige, s'accrocha au bras de son époux et lui dit : « Chéri, regardez cette femme ! Comme elle a l'air encombré avec son gros ventre ! Ah vraiment, ça ne me fait pas envie ! » Le Roi haussa les épaules.

 

La Reine pensait mais quel horreur les enfants c'est mignon mais être enceinte, berk. Il faut bien qu'il sorte de là à un moment et alala ! Ah mais quel horreur les enfants c'est mignon mais bon.

 

Un autre jour, alors que le Roi et la Reine étaient invités à un banquet chez des nobles voisins, une des dames, pourtant d'un autre rang qu'une vulgaire nourrice, souleva son pull, sortit son sein pour allaiter son petit qui hurlait de faim. La Reine frissonna, eut un haut le cœur et dit, en tirant le bras du Roi : « Mon brave, regardez-donc cette mère obscène qui retrousse son pull et se dénude ainsi devant toute la tablée, pour … allaiter son petit ? Mais elle n'est pas une vache à lait, la pauvre ! Et devant tout le monde en plus ! Etre mère, ce n'est pas céder sur sa dignité quand même ! Mon amour, si un jour nous avons un enfant, je vous en prie, ne me poussez pas à l'allaiter ! »

 

La Reine pensait mais quel horreur les enfants c'est mignon mais allaiter, ça non. Ah mais quel horreur les enfants c'est mignon.

 

Alors que le Roi et la Reine se baladaient au marché, ils rencontrèrent un couple d'amis qui était devenu depuis peu une famille. Dans la poussette vagissait un bébé. Les jeunes parents avaient l'air bien fatigué et le bébé plutôt en forme. La Reine se retint de s'évanouir et lorsqu'ils se séparèrent, elle réprimanda le Roi «  Mais regardez-comme ils ont l'air épuisé ! Ah non vraiment, ils ne me donnent pas envie d'être parent ! Plutôt mourir que d'avoir un bébé ! »

 

Mais la Reine pensait mais quel horreur les enfants c'est mignon.

 

Un beau jour, le Roi dit à la Reine : « Moi, j'aimerai avoir des enfants avec vous. Je voudrais que vous soyez la mère de mes enfants ». La Reine resta bouche bée. Elle pensait mais quel horreur les enfants c'est mignon mais c'est bruyant mais c'est fatiguant mais c'est mignon quel horreur. Elle répondit, confuse : « Mais mais... quelle mouche vous a piqué ? Nous sommes bien tous les trois euh tous les deux pourquoi vous voulez qu'on soit trois euh plus tous les deux ? »

 

Et la Reine pensa mais quel bonheur il veut un enfant c'est mignon.

 


Publié dans historiettes

Commenter cet article