écharpes, écharpes, tu n'y écharperas pas !

Publié le par lesfelinettes

Ahhhh les écharpes !

 

DSC_0055.JPG

 

Personnellement, j'ai toujours envié les enfants portés : ils ont l'air tellement confortablement installé là-haut, de vrais gardiens de forteresse-maman ou de donjon-papa ! Et quand ils sont bébés, ils sont là, nichés au creux du moelleux de maman, tout ce qu'il faut à porter de bouche... On dirait que le monde devient douillet, chaud, un peu moite, tropical en fait. Voilà, pour moi, l'écharpe pour les tout-petits, c'est une plage des tropiques, un cocktail d'ananas frais à droite, un bon bouquin à gauche, des gargouillis d'oiseaux sauvages, le bruit de l'eau turquoise (toi aussi tu entends que l'eau turquoise a un son plus clair que l'eau grise de la Normandie ?)...


DSC_0059.JPG


Alors quand ma princesse Crapouillette est arrivée, j'avais déjà dégainé mon écharpe... Mais voilà, ça s'éduque, une écharpe ! Alala, tant que Crapouillette avait un mois, j'en faisais ce que je voulais, le noeud pouvait bien être plus qu'approximatif, ça allait. Mais du moment où elle a voulu voir le monde, il a fallu dompter ces mètres et ces mètres de tissus. Je reste une tarte pas très souple.

Mais maintenant... D'abord, je vais voir sur youtube pour voir d'autres mamans qui gèrent à mort, on dirait que leurs doigts volent, connaissent leur corps et celui de leur bébé par cœur et déjà, je sens que pour moi, ça ne va pas se passer comme ça. Effectivement, ça ne se passera pas DU TOUT comme ça !

Bon, maintenant que j'ai vu 15 vidéos qui se ressemblent toutes mais ont évidemment au moins UN détail qui change à chaque fois (double volte à l'épaule, nœuds au-dessus de la poitrine ou en-dessous...). Tant pis, je regarde la première vidéo qui était très bien et je fais tout tout pareil !

Crapouillette est au milieu du salon, d'une main je la retiens pour pas qu'elle tombe, parce que bon, elle a beau être réellement en avance, elle tient deux secondes assise maximum, après, elle s'effondre sur un côté, jamais le même et toujours de manière imprévisible... De mon autre main, j'installe l'écharpe sur ses petites épaules et c'est là, à ce moment précis que la sueur perle de mon front. Comment prendre la crapouillette et la mettre sur mon dos alors que le sol est vachement dur ? Bon, je ne suis pas grande, à la rigueur, c'est à peine plus haut que le canapé quand je suis penchée, mais quand même, le jonc de mer, ça doit faire mal quand on tombe dessus... Il n'a pas l'air gentil-gentil le plancher... Inutile de te dire que c'est aussi à ce moment-là que j'ai arrêté une bonne dizaine de fois mon téléphone s'est mis à sonner. J'ai toujours repris parce que nom de nom, comment elle fait cette salope super maman ?

 

DSC 0057


Et puis, cette fois-ci, j'ai réussi (sisi!) : hop ni une ni deux, au-dessus du canapé, Crapouillette se retrouve à cheval sur mon dos... Je suis à la lettre le petit manuel du super-parent-qui-est-hyper-proche-de-son-enfant, tout se passe bien je n'ose y croire. Je vous avoue même que je ne me suis pris les pieds qu'une seule fois dedans à ce moment-là de la manoeuvre.

Et puis patatra, Crapouillette prend une grande inspiration et se met à pleurer. « Attends attends ma puce, ma belle, tout va bien, Maman essaie d'être aussi pointue que la dame dans l'écran, tu vas voir, tu vas pouvoir être bien en haut, on va se promener ensemble, ça va être suuuuuper bien! ». Mais cette pointe d'optimisme ne convainc pas mais alors pas du tout ma petite demoiselle, qui hurle de plus belle. Et pourtant, elle est super bien arnachée, je regarde dans le miroir et là, mon cœur explose d'une fierté à peine contrôlée, j'ai envie de faire du chachacha !

YES !!!!

Comment je suis trop balèze ! Bon, mon t-shirt est de travers, j'ai du mal à respirer (c'est normal si ça m'appuie comme ça sur le thorax ?), mes cheveux sont complètement décoiffés MAIS MAIS Crapouillette a l'air vachement bien assise. Sauf qu'elle pleure. Qu'elle hurle devrai-je dire !

Je tente le tour du salon : « oh regarde le beau livre... Oh regarde la belle lumière... Et regarde le beau... Mais que fait un ventilateur sur cette étagère ? et un..; qu'est-ce que c'est que ce truc ? Regarde, tu vois, ton père fout du bazar partout ("ouiiiiiinnnnn"), euh... tu as vu comme c'est beau et plein de poussière ? ». Mais non. Crapouillette pleure. De grosses larmes coulent le long de ses mignonnes petites joues.

« Ok Ok, je t'enlève ». Je me désarnache, je prends mon bébé dans les bras qui hoquette et qui s'endort...

 

Pourtant, pourtant, sur les catalogues, dans la rue, ils ont l'air tellement bien dans les écharpes...

Alors pourquoi pas nous ?


DSC_0060.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adele 13/02/2012 17:41

j'adooore :) !

les felinettes 13/02/2012 18:52



mais c'est vrai qu'offrir une tata pas loin, c'est une super idée ! Nous on voudrait bien mais ce sont les tatas qui ne veulent pas...